Un projet pour une région du bien vivre, qui protège et prépare l’avenir, donne toutes ses chances à la jeunesse, accompagne ses aînés. Autour de ces valeurs et de cet appel, rassemblons-nous pour mettre l’écologie et la solidarité au cœur de nos politiques !

Les écologistes appellent celles et ceux qui partagent leurs ambitions, à se mobiliser pour construire et incarner une région résiliente et solidaire. Mettons en commun notre travail, nos expériences, notre volonté pour le climat et la justice territoriale pour enfin changer la Région. Si vous êtes en accord avec notre appel « Pour une Région résiliente et solidaire », signez et rejoignez notre démarche.

L'appel :

Il y a quelques semaines les 150 membres de la convention citoyenne pour le climat ont fait 149 propositions réalistes pour enfin réduire de manière significative les gaz à effet de serre émis par la France. Propositions qui rejoignent les demandes répétées de milliers de citoyennes et citoyens qui ont marché dans toute la région pour faire entendre l’urgence climatique et sociale.

Des actions qui montrent qu’aujourd’hui la société est bien plus encline à s’engager pour la protection du climat, la justice sociale et la biodiversité, que ne le sont le gouvernement et une majorité d’élus.

Depuis 2015 la politique de la Région Auvergne Rhône-Alpes, dirigée par M. Wauquiez, aggrave les effets du changement climatique et les inégalités. Elle privilégie des projets d’un temps révolu tels les transports routiers ou les canons à neige. M. Wauquiez distribue sans compter à certains sans aucune exigence sociale ou écologique, tandis qu’il réduit les subventions aux associations environnementales et sociales. L’abandon de certains projets de parcs naturels régionaux, l’absence d’objectifs écologiques clairs, la casse de la formation tout au long de la vie, la course effrénée à la compétitivité économique entrainent notre région dans la régression sociale et font craindre pour son environnement et le futur de ses habitant·e·s.

Cette politique anti-climat et anti-sociale est aujourd’hui une réalité : 2019 a été la seconde année la plus chaude depuis le début de l’ère industrielle et 2020 bat déjà tous les records de température et de sécheresse. À la crise climatique s’est ajoutée la crise sanitaire qui met en évidence les inégalités environnementales, sociales et territoriales.

Pourtant, les régions, cheffes de file sur les questions climat-air-énergie, biodiversité et formation, sont en première ligne pour dessiner le chemin du monde d’après, plus résilient et solidaire. Ceux qui pensent que tout peut continuer comme avant vivent dans le déni, ceux qui veulent changer la trajectoire de notre société sont de loin les plus réalistes. Sortons de ce développement insoutenable et construisons une Région résiliente et solidaire !

Une région “au service d’une mobilité décarbonée” où chacun·e peut se déplacer facilement, en particulier grâce à la réouverture des lignes TER du quotidien.

Une région autonome pour son alimentation, qui soutient ses producteurs locaux, privilégie une agriculture respectueuse de l’environnement et des animaux.

Une région où l’économie a du sens, qui réoriente les activités économiques grâce à la transition écologique, relocalise l’emploi, valorise les savoir-faire, remet en avant la formation tout au long de la vie, pour ne laisser personne au bord du chemin.

Une région verte qui préserve la richesse de son environnement, protège la biodiversité, accompagne les territoires de montagne et s’engage dans la sobriété, l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables pour ne plus dépendre du nucléaire.

Une région de l’égalité des territoires qui repense l’aménagement en stoppant l’artificialisation des sols, qui favorise la coopération et qui investit dans l’éducation et la jeunesse.

Lors des élections de ces 2 prochaines années, chaque citoyen·ne sera face à un choix historique : donner la majorité politique à celles et ceux qui souhaitent amplifier les transitions écologiques sociales, démocratique ou laisser au pouvoir les tenants d’une politique anti-climat et inégalitaire. Le changement a commencé : les élections européennes et les récentes élections municipales ont porté aux responsabilités, dans toute la région et bien au-delà, les listes construites autour d’un projet écologiste et solidaire.

Il est de notre responsabilité de constituer cette nouvelle majorité écologiste depuis les territoires jusqu’à la tête de l’État, pour réorienter les politiques publiques, repenser notre relation à la nature et changer nos modes de vie. Nous appelons à un projet régional partagé avec les citoyennes et citoyens, les actrices et acteurs des transitions, de l’écologie au quotidien, de la défense des solidarités, des droits de l’homme, de l’environnement et de la biodiversité.

Un projet pour une région du bien vivre, qui protège et prépare l’avenir, donne toutes ses chances à la jeunesse, accompagne ses aînés. Autour de ces valeurs et de cet appel, rassemblons-nous pour mettre l’écologie et la solidarité au cœur de nos politiques !

 

Pour une région Auvergne Rhône-Alpes résiliente et solidaire !

3 .077 signatures so far. Help us get to 5 .000