Selon un sondage sur “la situation politique régionale”, près d’un·e habitant·e d’Auvergne-Rhône-Alpes sur deux souhaite avoir un·e futur·e président·e de la Région écologiste.

Fabienne Grébert, candidate écologiste aux élections régionales, y voit un clair soutien pour sa candidature :
 

“Les habitant·es de la région sont dans l’attente d’un renouveau. Un renouveau démocratique, et résolument écologiste. C’est ce que je souhaite incarner. Et ce résultat montre que l’écologie peut désormais gagner, en juin prochain.”


Selon un sondage réalisé par Harris interactive début février en Auvergne-Rhône-Alpes auprès de 1 001 citoyen·nes et commandé par le Pôle Écologiste, près de la moitié estiment que “Ce serait une bonne chose” que la Région soit présidée par un·e écologiste, à moins de 4 mois des élections qui se tiendront les 13 et 20 juin. 

 

Fabienne Grébert, 2e personnalité politique désignée pour diriger la Région Auvergne-Rhône-Alpes

45% des personnes sondées estiment que ce serait “une bonne chose” si la Région était dirigée par un ou une président·e écologiste.
Selon cette enquête, la candidate écologiste est donc la principale challenger de Laurent Wauquiez, qui n’est qu’à quelques points devant (48%) C’est la surprise de ce sondage, qui montre que la seule candidature qui peut rivaliser avec le président sortant est celle d’un·e écologiste.
Les autres forces politiques (RN, socialistes ou LREM) sont loin derrière, à environ 10 points de moins (37 à 35%).


Un fort potentiel de vote pour les Écologistes 

L’autre enseignement inédit de ce sondage, c’est que parmi les personnes interrogées, 36% pourraient voter pour une liste soutenue par un rassemblement des Ecologistes au 1er tour des élections régionales de 2021. Les Écologistes représentent ainsi, dans ce cas, la 2e force politique de la Région, quasiment à égalité avec  les Républicains (37%).

 

Retrouvez le sondage en intégralité ainsi que le communiqué de presse sur le sujet.