A l'occasion de la journée internationale des droits des travailleurs et des travailleuses, les écologistes d'Auvergne-Rhône-Alpes se sont mobilisé-es aux quatre coins de la région et notamment à Ferropem en Savoie. 
Fabienne Grébert, candidate à la présidence de la région, Yannick Jadot, député européen, et Claudie Léger, cheffe de file de la Savoie, étaient présent-es sur le site de l'entreprise afin de soutenir les salarié-es qui voient leurs emplois menacés. 
Le groupe Ferropem qui produit du silicium, utilisable dans le domaine photovoltaïque, a rapporté plus de 500 millions d’euros ces 15 dernières années. Et pourtant, sous prétexte de crise sanitaire, le groupe Ferroglobe a annoncé il y a quelques mois la suppression de 350 emplois d'avenir au sein de sa filiale FerroPem.
Face à cela, Fabienne Grébert précise qu'elle mettra en place un vaste plan de transition écologique, qui prévoit l’investissement de plus de 3,6 milliards d’euros - soit la moitié du budget total
d’investissement de la Région - pour la transition écologique et solidaire, soulignant que les emplois durables, locaux, et non-délocalisables seront une priorité de son mandat.